Hôtel de charme***
Allée du cœur - Ziotte - 97 126 DESHAIES - GUADELOUPE
Tél : 05 90 28 41 71 – Fax : 05 90 28 54 43
e-mail : caraibbayhotel@free.fr - Site Internet : www.caraib-bay-hotel.com
La Côte sous le Vent

"Aussitôt que les caraïbes sortent leurs hamac, ils vont
se jeter à la mer pour prendre un bain que le soleil est
chargé de secher"
Chevalier de Tussac

Des Plages dignes des Caraïbes

Au bord des eaux calmes et tièdes de la mer Caraïbe,la côte sous le Vent offre au visiteur, dans un environnement largement préservé, les aspects pittoresques et variés d'une région au charme encore intact.
Forts et batteries, anciennes habitations, jardins créoles, petits ports de pêche, sont les témoins d'un riche passé. Bois-Malher, Cocagne, pointe à Zombi, Caféière, Muscade : ces noms de lieux et de hameaux constituent autant de vestiges évocateurs de ce patrimoine.
Ici, loin des grandes agglomérations et des centres touristiques "à la mode», se déroule une vie paisible, rythmée seulement par les fêtes (religieuses ou profanes), les événements familiaux (mariages, décès…), quelques manifestations sportives, etc.
Sortie d'un total isolement grâce à la construction d'une route carrossable le long du littoral et surtout à l'ouverture de la route de la Traversée en 1967, la Côte sous le Vent n'a pour autant jamais retrouvé sa prospérité des siècles passés.
Les grandes habitations, productrices de suce, de café, de coton et d'épices, n’ont pu résister à l’essor économique de la Grande Terre et de la côte au vent ( Atlantique).
En 1918, dans un arctique intitulé La Guadeloupe touristique, le Dr Pichon la décrivait ainsi ,«[...] une côte d'apparence sauvage, formée de montagnes aux flancs escarpés et léchée par l'écume argentée de la mer d’azur.
De temps en temps, ces montagnes s'écartent pour encadrer, à l'embouchure d'une rivière, une jolie petite baie bordée de cocotiers élancés et de gracieux bananiers, avec un petit village à l’ombre des manguiers touffus près duquel sèchent de larges filet, et reposent les canots des pêcheurs.»