Hôtel de charme***
Allée du cœur - Ziotte - 97 126 DESHAIES - GUADELOUPE
Tél : 05 90 28 41 71 – Fax : 05 90 28 54 43
e-mail : caraibbayhotel@free.fr - Site Internet : www.caraib-bay-hotel.com
La Soufrière
"Un pîc duquel coulaient des sources d'eau de vive de
divers côtes...
C'était la plus belle chose du monde a voir."
Relation du docteur Chanca
Médecin de la flotte de C. Colomb


Les Secrets de la "Vieille Dame"

La vieille dame, comme an l'appelle en Guadeloupe, est belle et secrète. Elle se cache le plus souvent sous une étale de brume et se donne parfois des allures démoniaques.
Il y a d'abord son parfum, avant même le parking dit "de la Savane à Mulet", elle "embaume".
L’odeur de soufre est tenace, insistante et donne la tonalité.
Tout au long du trajet la toponymie vous parlera des enfers: les Gouffres, la mare au Diable, la Porte de l'Enfer, Belzébuth... Mais ce n'est pas le moindre des plaisirs que celui de "jouer à se faire peur".
La vieille dame est coléreuse, certes, mais ses éruptions sont de type phréatique c'est-à-dire (pour le simple touriste que nous sommes) que le danger d'une éruption magmatique (comme ce fut le cas pour la montagne Pelée en 1902) n'existe pas ici.
Entreprenons donc de visiter ces lieux dantesques pour le plaisir.
Au départ du parking prendre le chemin des Dames, la pente douce épouse le cône et permet de le contourner en deux heures dans le sens des aiguilles d'une montre.
On atteint la "Grande faille" après 40 minutes de marche où l'on a pu admirer une végétation tenace en dépit des conditions.
C'est une couverture végétale rase mais colorée : thym-montagne, fuschia-montagne, lycopodes et ananas-montagne (qui pointent par endroit leur belle fleur rouge).
On suit alors à droite le sentier qui mène à la partie sommitale. Ce n'est pas un cratère comme on l'imagine traditionnellement mais plutôt un plateau bouleversé en un paysage "lunaire" où le sol comme déchiqueté offre des inégalités : entailles profondes, gouffres et pitons, bouches éruptives comme celle qui libère les fumerolles Lacroix.
Le spectacle est prodigieux, parfois hallucinant, juste à la bonne mesure surtout si l'on sait qu'à certains endroits précis s'attache le souvenir de drames du passé: Dupuy et Tarissan disparurent, happés par la vieille dame dans ces puits naturels.
Mais pour peu qu'on soit parti très tôt, à l'aube, et que le ciel soit dégagé, on découvre alors un panorama somptueux: toute la Guadeloupe, les îles voisines et même tout au loin vers le Sud :…La Martinique.
On peut revenir sur ses pas ou continuer pour le tour complet, en près de 3 heures, par le Col de l'Echelle.
A 1264 m, si le temps est clair, on découvre Marie-Galante au Sud-Est.